Informations patients

 Cliquez sur les liens ci dessous pour accéder aux rubriques

ADMISSIONaerienneng_1.JPG

FRAIS DE SEJOUR

VOTRE SEJOUR

VOS DROITS

CHARTE DU PATIENT HOSPITALISE

CHARTE DE L'ENFANT HOSPITALISE

MENTIONS LEGALES

CONSULTER LE LIVRET D'ACCUEIL


- ADMISSION :

Les pièces à fournir

A votre arrivée, votre admission s’effectue au bureau des Entrées (accueil de l’établissement) situé au rez-de-chaussée

Pensez à vous munir de vos documents administratifs à remettre à l’accueil :

-    Carte vitale ou attestation S.S.M.
-    Carte de mutuelle et votre prise en charge,
-    Attestation de CMU,
-    Feuillet d’accident de travail,
-    Pour les mineurs, l’autorisation d’opérer signée par le père et la mère et le carnet     de santé
-    Pour les majeurs sous tutelle, l’autorisation d’opérer

Si par ailleurs vous êtes :

Accidenté du travail, l’imprimé délivré par l’employeur

Invalides militaire (art. L115), votre attestation de soins gratuits

Ressortissants de la CEE, l’imprimé réglementaire délivré par la caisse d’assurance maladie de votre pays d’origine
(l’un des formulaires E111, E112…)
Ressortissant d’un pays étranger hors CEE, votre séjour restera à votre charge.

Documents médicaux  à remettre à l’infirmière du service :    
-    Courrier du médecin demandeur,
-    Carnet de maternité
-    Carnet de santé
-    Votre dossier médical : Radios, prise de sang, ECG, ordonnances relatives à vos traitements…

ANONYMAT
Vous pouvez refuser les visites et les transmission d’informations vous concernant à un tiers. Vous trouverez pour cela un formulaire à la fin de ce guide. Vous pouvez également demander l’anonymat afin qu’aucune indication ne soit donnée sur votre présence dans l’établissement. Précisez-le lors de l’enregistrement de votre dossier à l’agent administratif puis au personnel du service qui vous accueille.



Haut de page

- FRAIS DE SEJOUR :

Le Forfait Journalier (loi n° 83.25 du 19.01.83) est dû en cas d’hospitalisation complète et n’est pas remboursé par la accesvisitvertical_1.JPGSécurité Sociale même si vous êtes pris en charge à 100 %, sauf cas particulier. Il vous sera facturé 18 euros  par jour, certaines mutuelles le prennent en charge.                                   
Les praticiens qui assurent vos soins peuvent avoir opté pour le secteur conventionnel à honoraires libres (secteur II). Dans ce cas, ils sont autorisés à pratiquer des dépassements d’honoraires qui restent à votre charge. L’information est affichée à l’entrée de chaque bureau de consultation ou vous pouvez vous renseigner auprès du secrétariat médical.

Si vous désirez une chambre particulière, demandez à l’hôtesse lors de votre pré-admission.
La chambre particulière comprend :   

- Un petit déjeuner continental,
- Une collation l’après-midi.
- Un journal,
- Le téléphone hors communications (0,18 € l’unité),
- La télévision (chaînes nationales et TNT, canal+, canal+ sport, canal+ cinéma)
- Un lit accompagnant.

Elle vous sera facturé 60 euros par jour, certaines mutuelles le prennent en charge.

Il se peut que le rythme des sorties ainsi que les urgences ne nous permettent pas, à votre arrivée, de mettre à votre disposition une chambre particulière comme vous en aviez émis le vœux. Nous ferons le maximum pour vous satisfaire les jours suivants.

Si vous ne souhaitez pas prendre de chambre particulière, sont à votre charge :

- Le téléphone :     Forfait téléphone / séjour : 7 €  +  Communication / unité : 0,18 €
- La télévision : 6.02 € / jour

Forfait journalier de 18 euros (non pris en charge par votre mutuelle) dans le service de chirurgie ambulatoire
qui comprend  un quotidien, le téléphone hors communications et la télévision
(Chaînes nationales et TNT, canal+, canal+ sport, canal+ cinéma)



Haut de page

- VOTRE SEJOUR :

- Accompagnant

Dans certains cas, en particulier lorsque l’hospitalisé est un enfant et dans la limite de nos possibilités, un membre de la famille peut être autorisé à passer la nuit auprès du malade et, dans la journée, à prendre ses repas...
Si vous le souhaitez, tout visiteur peut déjeuner ou dîner dans votre chambre; les tickets repas sont vendus à l’accueil. Merci d’en informer l’infirmière le plus tôt possible.
le repas accompagnant : 10 € l’unité
le petit-déjeuner accompagnant continental : 4 € l’unité

- Animaux

Les animaux ne sont pas admis dans l’établissement.

- Argent et Objets de valeur

Il est conseillé de ne conserver dans votre chambre aucune somme importante, ni chèque, ni carte bleue, ni objet de valeur.
Nous vous conseillons au moment de votre admission de déposer, argent et objets de valeur au coffre.
Nous vous rappelons que l’établissement ne peut être responsable de vols pour tout objet non déposé au coffre.

- Bibliothèque

L’établissement vous propose le prêt gratuit de livres et revues documentaires.

- Culte

La polyclinique respecte vos opinions et vos croyances, Si vous souhaitez recevoir la visite d’un ministre de culte de votre confession, demandez au personnel soignant d’organiser un rendez-vous.

- Coiffeur

Merci de vous renseigner à l’accueil, un coiffeur intervient sur rendez-vous à votre demande et à vos frais.

- Courrier
Il est distribué, chaque matin, du lundi au samedi par le personnel du service.
Vos correspondants indiqueront clairement, outre vos prénom et nom, le service où vous êtes hospitalisé.
Pour expédier votre courrier, vous pouvez le remettre, timbré, au personnel du service ou le déposer dans la boîte aux lettres à l’entrée de l’établissement. (Levée à 9 heures du lundi au samedi). Pour faire affranchir votre courrier, merci de vous rapprochez de l’accueil.

- Distributeur de boissons

Des distributeurs de boissons et de friandises sont à votre disposition à l’accueil au rez-de-chaussée de l’établissement ainsi qu’au premier étage.

- Douleur

La douleur est prise en charge dans sa globalité. L’équipe médicale et paramédicale est à votre écoute pour vous soulager. Un Comité de LUtte contre la Douleur prend en compte votre douleur et l’évalue grâce à un questionnaire que vous trouverez à la fin de ce guide.

- Informatique et libertés

Dans le but d’améliorer la gestion de l’établissement, certaines des informations recueillies durant votre séjour feront l’objet, dans le strict respect du secret médical, d’un traitement statistique anonyme, sauf refus express de votre part. La loi 78-17 du 06/01/78 (art. 26, 27 et 34) relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous garantit un droit d’accès et de rectification pour l’ensemble des données enregistrées vous concernant. Ce droit d’accès s’exerce auprès du directeur de cet établissement.

- Internet

Un accès Internet Haut Débit par réseau Wifi est à votre disposition gratuitement dans les services d’hospitalisation.

- Linge

Vous devez apporter vos objets de toilette personnels et votre linge en quantité suffisante. L’entretien est assuré par vos proches ou un pressing extérieur à vos frais.
Il est interdit de laver le linge dans les lavabos et de mettre sécher du linge aux fenêtres.

- Presse

Des journaux sont à votre disposition dans la salle de détente du rez-de-chaussée.
Vous pouvez également vous renseigner à l’accueil pour l’achat de « la Voix du Nord », seule l’édition de Saint Pol sur Ternoise est disponible, ou de « l’Abeille de la Ternoise ».

- Repas

Le petit déjeuner est servi à 7H30 ; le déjeuner est  servi entre 11H15 et 11H45 ; le diner est servi entre 18H10 et 18H30.

- Sécurité

L’établissement est placé sous la surveillance d’un système de détection d’incendie et de fumées. Nous vous rappelons, par ailleurs qu’il est interdit de fumer dans l’établissement.
Les consignes de sécurité sont affichées dans les chambres et les couloirs. Nous vous remercions d’en prendre connaissance dès votre arrivée et de les respecter dans l’intérêt et pour la sécurité de tous.

- Stationnement

Un parking est à la disposition des visiteurs devant l’établissement.
Laissez impérativement libres les emplacements réservés (ambulances, personnes à mobilité réduite, …)

- Téléphone portable

L’utilisation du téléphone portable est interdite dans l’établissement en raison des risques de perturbation avec les dispositifs médicaux
Si vous désirez le téléphone dans votre chambre, vous pouvez le demander à l’hôtesse lors de votre admission. Vous pouvez appeler et être appeler 24h/24.
Une cabine à carte est également à votre disposition dans le hall d’accueil.

- Visites

Vos visiteurs sont les bienvenus. Néanmoins, leur comportement doit s’adapter à votre état de santé et à celui des autres patients. Par mesures d’hygiène, les fleurs coupées et les plantes sont interdites au sein de l’établissement.
Sauf avis médical contraire, les horaires de visite se font du lundi au dimanche de 14 h  à 20 h.
Par ailleurs, nous regrettons de ne pouvoir autoriser les visites d’enfants de moins de 12 ans dans les services de Chirurgie et de Médecine.




Haut de page

- VOS DROITS :

PICT0611_1.jpg - La personne de confiance

 Art L.IIII-6 du code de la santé publique.

«  Toute personne majeure peut désigner une personne de confiance qui peut être un parent, un proche ou le médecin traitant, et qui sera consultée au cas où elle-même serait hors d’état d’exprimer sa volonté et de recevoir l’information nécessaire à cette fin. Si le malade le souhaite, la personne de confiance l’accompagne dans ses démarches et assiste aux entretiens médicaux afin de l’aider dans ses décisions. »


Lors de votre hospitalisation, l’établissement vous proposera la désignation d’une personne de confiance. Cette désignation, valable pour toute la durée de l’hospitalisation, se fait par écrit, et, est révocable à tout moment. La personne de confiance peut être un parent, un proche ou votre médecin traitant.

Quel est son rôle ?
 - Vous assister, si vous le souhaitez, dans vos démarches et vos entretiens médicaux.
 - Etre consultée au cas où vous seriez hors d’état de recevoir l’information nécessaire et d’exprimer votre volonté ou votre consentement avant toute intervention ou investigation et dans certains cas sur votre participation à un protocole de recherche biomédicale

- La personne à prévenir

Lors de votre hospitalisation, l’établissement vous demandera la désignation d’une personne à prévenir. Cette désignation, valable pour toute la durée de l’hospitalisation, est obligatoire. La personne à prévenir est celle qui sera prévenue en cas d'urgence.

- Directives anticipées

Toute personne majeure a la possibilité de rédiger, pour le cas où elle ne serait plus en état d’exprimer elle-même sa volonté, des directives anticipées. Elles sont révocables à tout moment.
L’objet de ces dernières est de permettre à la personne de faire connaître ses souhaits quant à sa fin de vie. Elles doivent être renouvelées tous les trois ans ou être établies depuis moins de trois ans avant que la personne ne soit plus en état d’exprimer sa volonté.
Lorsque les directives anticipées existent, le médecin doit en tenir compte.
Les directives anticipées peuvent concerner le don d’organes, la limitation ou l’arrêt du traitement, la restriction des visites...

- Accès au dossier médical

Dans le cadre de la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, et en application du décret n° 2002-637 du 29 avril 2002 portant sur l’accès aux informations personnelles détenues par les établissements de santé, l’accès au dossier médical peut être demandé par la personne concerné, son ayant droit en cas de décès (en motivant la demande), la personne ayant l’autorité parentale, le tuteur, ou encore un médecin désigné comme intermédiaire.

La personne mineure qui souhaite garder le secret sur un traitement ou une intervention dont elle fait l’objet, peut s’opposer à la communication des informations constituées à ce sujet.

La demande d’accès au dossier médical doit être formulée auprès du directeur de la Polyclinique. Vous recevrez alors un formulaire à remplir et à nous retourner avec une copie de votre pièce d’identité.

La réponse vous parviendra dans un délai de 8 jours, ou de 2 mois si les informations remontent à plus de 5 ans. Le demandeur peut consulter les documents sur place et/ou obtenir les copies ou les recevoir, les frais étant alors à sa charge.

- Informations sur l’état de santé

Les familles des malades désirant recevoir des renseignements auprès des médecins demanderont à l’infirmière du service qu’un rendez-vous leur soit accordé.

Aucun renseignement concernant l’état de santé des malades ne peut être donné par téléphone.

 - Informatique et Libertés

La gestion des informations médicales est informatisée, toutes les précautions sont prises pour garantir la confidentialité de ces données, sauf opposition expresse de votre part, elles pourront faire l’objet, dans le strict respect du secret médical, d’un traitement statistique anonyme.

La loi n°18-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous garantit un droit d’accès et de rectification pour l’ensemble des données vous concernant.
Ce droit s’exerce auprès du responsable du département d’information médicale. Toutefois, lorsqu’il s’applique à des données strictement médicales, l’article 40 de la loi précitée spécifie que ces données ne peuvent être communiquées au patient que par l’intermédiaire d’un médecin qu’il désigne à cet effet.

 Vous souhaitez que votre présence ne soit pas divulguée, signalez-le au bureau des admissions ou au personnel soignant du service ; le nécessaire sera fait pour préserver votre anonymat.


- Confidentialitépanno_indic_1.JPG

L’ensemble du personnel de la clinique est astreint au secret professionnel et à l’obligation de réserve.
Toutes les informations vous concernant, quel que soit leur caractère, sont conservées avec une stricte confidentialité.

 - Les majeurs protégés

Lorsque les facultés mentales ou physiques d’une personne de plus de 18 ans sont altérées par une maladie, infirmité ou affaiblissement dû à l’âge, au point de compromettre ses intérêts, certaines mesures de protection peuvent être prises.
Si le majeur protégé ne peut exprimer son consentement en prévision d’un acte médical, le médecin s’adresse aux parents et aux personnes chargées de sa protection.

Haut de page


- INFORMATION PATIENTS ET FAMILLES :

- Le tabac

En application du décret n° 2006-1386 du 15 novembre 2006, il est interdit de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif, conformément à l’article R.3511-2, aucun emplacement ne peut être mis à la disposition des fumeurs dans les établissements de santé.

Et si vous en profitiez pour arrêter ! !

Parlez en à votre médecin qui pourra vous aider à évaluer votre dépendance et vous donner les coordonnées d’un tabacologue.

Vous pouvez également vous rendre sur le site http://www.tabac-info-service.fr

- L’alcool

L’introduction de boissons alcoolisées est strictement interdite dans l’établissement.

Si vous le souhaitez, parlez en à votre médecin qui pourra vous aider à dépister une consommation d’alcool qui pourrait poser problème et vous donner les coordonnées d’un médecin addictologue.

Vous pouvez également vous rendre sur le site http://www.alcool-info-service.fr


- Dons d’organes

« Donneur ou pas, je sais pour mes proches, ils savent pour moi »


Donner ou non ses organes est une décision personnelle, qui ne répond qu’au choix de chacun, à son propre rapport au corps, au don, à la mort… C’est parce que personne ne peut décider à votre place que vous devez en parler et dire votre choix. C’est le meilleur moyen de faire respecter votre volonté… et de respecter celle de vos proches. Des guides, des formulaires d’inscription au registre national des refus ainsi que des cartes de donneur sont disponible à l’accueil.
Source : ledonlagreffeetmoi.com

Vous pouvez également vous rendre sur le site http://www.ledonlagreffeetmoi.com

Si votre chirurgien doit vous opérer pour la pose d’une prothèse de hanche ou une fracture du col du fémur, l’extrémité de votre fémur, appelé tête fémorale, doit être enlevée. Avec votre accord écrit, votre tête fémorale pourra être utilisée ultérieurement comme greffon osseux chez des patients souffrant de traumatisme ou d’une pathologie osseuse.

Votre don est important, parlez en à votre médecin.



- MENTIONS LEGALES

 La Polyclinique du Ternois met à disposition ce site pour présenter ses activités auprès du grand public, des professionnels et étudiants en santé.

Les informations sont mentionnées uniquement à titre indicatif et ne sauraient en aucun cas se substituer à un avis médical.

Politique de confidentialité :

La Polyclinique du Ternois s'engage à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France, ces informations ne sont ni cédée à des tiers, ni utilisé à des fins non prévues.

Conformément à l’article 34 de la Loi Informatique et Libertés du 06 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit d’accès, adressez vous au webmestre du site, dans la rubrique contact.

Exclusion de responsabilité et indemnisation

Les visiteurs utilisent le site à leurs seuls risques. En aucun cas, la Polyclinique du Ternois ne pourra être tenue responsable des dommages directs et indirects résultant de l'accès de l'utilisation de ce site ou de tous les sites qui lui sont liés.
Malgré le soin apporté à la conception des contenus, ceux-ci peuvent cependant contenir des erreurs, des inexactitudes, des imprécisions, des omissions ou des données incluses indépendamment de notre volonté.

Editeur
Polyclinique du Ternois
55 rue de Rosemont
62130 Saint Pol sur Ternoise

Publicité
Nous n'acceptons pas, ni ne recevons de fonds publicitaires

Financement
Le site est financé par la Polyclinique du Ternois

Directeur de la publication
Patrick DEWASMES, Président Directeur Général

Responsable éditorial, Webmaster, Concepteur
Noël GAZENGEL, Responsable Technique, Informatique et Sécurité

Hébergement du site
Planète Média


Haut de page