Présentation

Cliquez sur les liens ci dessous pour accéder aux rubriques

HISTORIQUEbandeauaccueil_2.jpg

L'EQUIPE MEDICALE

L'EQUIPE PARAMEDICALE

L'ADMINISTRATION

LES INSTANCES

ORGANIGRAMME

CONSULTER LE PROJET D'ETABLISSEMENT


- HISTORIQUE

C'est en juin 1980, que la Polyclinique ouvre ses portes, avec une surface de 5400M² , elle est issue de la volonté des pouvoirs publics d'implanter un établissement hospitalier dans le grand Ternois
En 1991, des travaux d'extension et d'aménagement de chambres particulières sont réalisés, faisant passer sa surface à 7400 m².

SP_Ets08_1.JPGEn Juillet 2003, la Polyclinique rejoint la Fondation HOPALE.

En Décembre 2008, la Polyclinique devient la propriété du Groupe AHNAC  

La Polyclinique du Ternois est un établissement pluridisciplinaire de court et de moyen séjour. Elle accueille 365 jours par an de 8h00 à 20h00 toutes les personnes dont l’état requiert des soins.

Aujourd'hui, La Polyclinique du Ternois compte 119 lits

Une capacité d’hospitalisation de :
 - 60 lits de chirurgie,
 - 20 lits de médecine,
 - 30 lits de soins de suite et de réadaptation spécialisés
 - 9 lits de soins de suite et réadaptation polyvalents
 - 3 lits de soins palliatifs identifiés en médecine


chambre_1.jpg Les chambres particulières ou à 2 lits, sont spacieuses et bien équipées.

Un plateau technique aux normes en vigueur comprenant :
so5ortho2_1.JPG

- 4 salles opératoires
- 1 salle de surveillance post-interventionnelle



x_rouge_1.JPG

Un service d’accueil des patients non programmés

ouvert de 8h00 a 20h00, assuré par:


- Un anesthésiste réanimateur
- Un cardiologue
- Un chirurgien orthopédique
- Un radiologue
- Un personnel paramédical

Une hélistation agréée permettant des opérations héliportées d’évacuation ou de transport sanitaire, 24H/24. Helistation_1.jpg

Radio_1.jpg

Un service de radiologie


Haut de page

- L'EQUIPE MEDICALE

Dr ALSIRAFI Youssef Médecine générale
Dr AQUILANTI Sandro Angiologie
Dr BAKELLI Ahmed Anesthésie-Réanimation
Dr BARRE  Philippe Oto-Rhino-Laryngologie
Dr BICHANI Manhal Médecine générale
Dr CONFRERE Emilie
Angiologie
Dr D'ALMEIDA Max
Chirurgie Orthopédique-Traumatologique
Dr HENRIC Bernard
Diabétologie, Endocrinologie, Maladies métaboliques
Dr DEVILLERS Michel
Cardiologie
Dr EDRISS Ahmad Nizam Chirurgie générale et vasculaire
Dr ELIE HASSAN Jean-Michel Oto-Rhino-Laryngologie, Chirurgie Esthétique
Dr ESSER René Chirurgie Orthopédique-Traumatologique
Dr FAYADA Paul Chirurgie de la colonne vertébrale
Dr GOTTRANT Fabienne
Anesthésie-Réanimation
Dr GRAVINA Nicolas
Chirurgie Orthopédique-Traumatologique
Dr GUILBERT Eric Urologie
Dr DRUART François-Denis
Médecin DIM
Dr HUBERT Arnaud Cardiologie
Dr HARIRY Mohamed
Médecine générale
Dr LANNOY Pierre Hépato-Gastro-Entérologie
Dr LECOZ Patrick Neurologie
Dr MSELLATI André Chirurgie Ophtalmologique
Dr MORTIER Pierre-Eugène Hépato-Gastro-Entérologie
Dr MULLIEZ Pascal

Dr ORODE Paul

Chirurgie générale

Médecine générale
Dr PELAYO Laurent
Chirurgie dentaire
Dr POCLET Michel
Médecine générale
Dr PONCHANT Marie Cécile Médecine générale
Dr TRABOULSI
Chirurgie Orthopédique-Traumatologique
Dr VERTREZ Fréderic
Algologie  (Douleurs chroniques)


Haut de page

- L'EQUIPE PARAMEDICALE

M BARBIER Stéphane Kinésithérapeute
Mme BOURGOIS Véronique
Kinésithérapeute
M BOULLET Dominique Kinésithérapeute
Mme  CHAREF Omkalsoum Sophrologie
Mme  LEFEBVRE Sophie Kinésithérapeute
M LUTRINGER Stanislas
Kinésithérapeute
Mme MOIGNE Frédérique
Kinésithérapeute - Ostéopathe
M MOREL Eric
Sophrologie
Mme THIERRY Alison
Psychothérapie
Mme VAN BOX SOM Cindy
Diététicienne

Haut de page


- L'ADMINISTRATION

- Le Conseil d'Administration
       Détermine la stratégie générale et assure la gestion de l'établissement
     Il est représenté par M Patrick DEWASMES, Président Directeur Général.

- La Direction
Elle est assurée par M Maxime DECROIX, Directeur Délégué

- Le Comité de Direction

     A pour rôles majeur de favoriser la vision prospective et stratégique de la Polyclinique.
     Il analyse la faisabilité des projets proposés au conseil d'administration, optimise le fonctionnement
     opérationnel et en coordonne la communication, il est composé de :

Patrick DEWASMES, Président Directeur Général 
- Maxime DECROIX, Directeur Délégué
- Laurent De RYCKE, Directeur en charge des affaires médicales et des soins.
Noël GAZENGEL, Responsable Technique, Informatique & Sécurité
- Sylvie MOTHIRON, Responsable Ressources Humaines et Paie

bandeauclinique4_1.jpg

Haut de page

- LES INSTANCES

Le CIAS
Le Comité de Lutte contre les Infections Associées aux Soins
Il s’agit d’une structure consultative obligatoire dans tous les établissements de santé.
Le CLIN élabore une politique de lutte contre les infections nosocomiales. Il se réunit au moins 3 fois par an.
Le CLIN s’appuie sur l’Unité Opérationnelle d’Hygiène (U.O.H.) pour concrétiser sa politique, ainsi que sur les référents hygiène médicaux et paramédicaux présents dans tous les services
          - Il est présidé par le docteur Fabienne GOTTRANT

La CDU
La Commission Des Usagers.
Elle facilite les démarches des patients et de leurs proches. Elle veille à ce que ces personnes puissent, le cas échéant, exprimer leurs griefs auprès de la direction de l'établissement, entendre les explications de celle-ci et être informées des suites de leurs demandes.
Elle est consultée sur la politique menée dans l'établissement en ce qui concerne l'accueil et la prise en charge, elle fait des propositions en ce domaine et elle est informée de l'ensemble des plaintes ou réclamations formées par les usagers de l'établissement ainsi que des suites qui leur sont données. 
A cette fin, elle peut avoir accès aux données médicales relatives à ces plaintes ou réclamations, sous réserve de l'obtention préalable de l'accord écrit de la personne concernée ou de ses ayants droit si elle est décédée.
          - Elle est présidée par Mme Jocelyne BAYART

La CME
La Commission Médicale d’Etablissement
Institution légale et obligatoire rassemblant le corps médical de l’établissement, chaque praticien étant membre de droit, représentée par un bureau à la tête duquel est élu un président.
La CME se réunit régulièrement, donnant lieu à des comptes-rendus écrits et consultables par les instances de tutelle, administratives et judiciaires.
La CME doit obligatoirement être consultée sur tout ce qui touche à l'organisation et à l'orientation des activités médicales notamment lors de l’élaboration du Projet Médical d’ Etablissement. Elle émet un avis consultatif sur le Projet d'Etablissement, sur le budget, sur le fonctionnement des services autres que médicaux, sur le projet de soins infirmiers, sur la qualité des soins, les emplois de praticiens et sur les choix médicaux de l'année à venir.
          - Elle est présidée par le docteur Fabienne GOTTRANT

Le CQGDR
Le Comité Qualité et Gestion Des Risques
Le CQGDR rassemble l’ensemble des responsables des vigilances (hémovigilance, pharmacovigilance e
t facad_biais_vert_retouch_1.JPGmatériovigilance), le président de CME, le président du CLIN et le comité de Direction.
Le CQGDR  a vocation de :
- Décider et impulser la politique Qualité et Gestion des Risques
- Développer, organiser et accompagner les professionnels dans la mise en œuvre de :
      - la démarche Qualité
      - la politique d’Evaluation des Pratiques Professionnelles (EPP)
      - de la Certification
      - des Indicateurs Pour l’Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins (IPAQSS)
- Développer une politique de communication visant à promouvoir sa démarche

Le CQGDR coordonne les vigilances. Il regroupe la pharmacovigilance (La pharmacovigilance a pour objet la surveillance du risque d'effets indésirables résultant de l'utilisation des médicaments), l’hémovigilance (L'hémovigilance est un système de surveillance et d'alerte depuis la collecte de sang, jusqu'au suivi des patients transfusés), la matériovigilance (La matériovigilance a pour objet : la surveillance des incidents ou des risques d'incidents pouvant résulter de l'utilisation des dispositifs médicaux après leur mise sur le marché) et l'identitovigilance (l'identitovigilance a pour objet la surveillance et la prévention du risque lié à l'identification du patient)

Vous trouverez ci-dessous, le lien vers la fiche « Indicateurs de qualité et de sécurité des soins » de notre établissement (selon les dispositions de l'article L 6144 et L 61161-2 de la loi du 21 juillet 2009 sur la publication des indicateurs). Ces informations sont également disponibles sur:
http://www.scopesante.fr
La publication de ces indicateurs vous permet d'identifier en toute transparence les efforts menés par notre établissement pour vous garantir une prise en charge de qualité. Ces indicateurs sont les mêmes pour tous les établissements de santé (publics et privés) et répondent aux objectifs prioritaires de santé publique et d'organisation des soins.

7 indicateurs des infections nosocomiales
- ICALIN.2 : Indicateur Composite des Activités de Lutte contre les Infections Nosocomiales
- ICSHA.2 : Indicateur de Consommation de produits Hydro-Alcooliques
- ICA-LISO : Indicateur Composite de Lutte contre les Infections du Site Opératoire
- ICATB : Indice Composite de bon usage des AnTiBiotiques)
- ICA-BMR : Indicateur Composite de maitrise de la diffusion des Bactéries Multi-Résistantes
- Indice SARM : taux triennal de Staphylocoque Aureus Résistant à la Méticilline
- Score agrégé, reflet global de la lutte contre les infections nosocomiales élaboré à partir des résultats de chacun des 6 indicateurs


5 indicateurs de qualité issus du dossier du patient hospitalisé en Médecine, Chirurgie (M
C = Médecine Chirurgie) et/ou  en Soins de Suite et de Réadaptation (SSR)
- Tenue du dossier patient (MC et SSR)
- Délai d'envoi des courriers de fin d'hospitalisation (MC et  SSR)
- Traçabilité de l'évaluation de la douleur (MC et  SSR)
- Dépistage des troubles nutritionnels (MC et SSR)
- Tenue du dossier anesthésique (MC)


Le CLAN
Le Comité de Liaison en Alimentation et Nutrition
Le CLAN a vocation a participer à l'amélioration de la prise en  charge nutritionnelle des malades et à la qualité de l'ensemble de la prestation "alimentation et nutrition".

La RMM
La Revue de Mortalité et de Morbidité
La RMM est une analyse collective, rétrospective et systémique de cas marqués par la survenue d’un décès, d’une complication, ou d’un évènement qui aurait pu causer un dommage au patient, et qui a pour objectif la mise en œuvre et le suivi d’actions pour améliorer la prise en charge des patients et la sécurité des soins.

La COMEDIMS
La COmmission du MEdicament et des DIspositifs Médicaux Stériles
La COMEDIMS participe à l’élaboration de la liste des médicaments et des dispositifs médicaux stériles dont l’utilisation est recommandée dans l’Etablissement et à l’élaboration des recommandations en matière de prescription et de bon usage des médicaments et des dispositifs médicaux stériles et de lutte contre l’iatrogénie médicamenteuse.
En outre, elle met en place des enquêtes d’utilisation et assure un suivi des consommations des médicaments et des dispositifs médicaux stériles afin d’optimiser les dépenses en médicaments et en dispositifs médicaux stériles.

Le CLUD
Le Comité de LUtte contre la Douleur
Le CLUD a pour mission d’aider à la définition d’une politique de soins cohérente en matière de prise en charge de la douleur ainsi qu’à la promotion et à la mise en œuvre d’actions dans ce domaine.

             - Il est présidé par le docteur Paul FAYADA


La Commission EPP
La Commission Evaluation des Pratiques Professionnelles
La Commission EPP est une sous-commission de la CME. Elle fixe les règles de validation de l’EPP, sensibilise les professionnels de santé sur les apports de l’EPP en matière d’amélioration du service médical rendu aux patients et formalise des documents « supports ». Elle est responsable du choix des sujets d’EPP et de la mise en œuvre des plans d’actions.

La CSIRMT
La Commission des Soins Infirmiers et Réeducation Médico-Technique élabore le projet de soins. Elle est chargée d’harmoniser les fonctionnements des différents services et de mettre en place des outils de gestion identiques. Elle élabore une politique de formation. La commission est impliquée dans la politique des EPP.


Haut de page